REINVENTER PARIS "UNIVERCITE"

mission Maîtrise d’œuvre paysage
maitre d'ouvrage Mairie de Paris, Icade Promotion
maitre d'oeuvre Phytorestore
collaboration Agence Odile Deck, Architecture
localisation Paris , France
surface 3000 m²
calendrier Concours

Le projet

Sur cette parcelle rectangulaire située entre le boulevard du Général Jean Simon et la future voie piétonne Paris-Ivry, les espaces extérieurs ont un rôle prépondérant, qui va au-delà du simple accompagnement paysager, pour tendre à l’autosuffisance du bâtiment, notamment sur les points suivants : eaux usées / rejet des eaux pluviales / filtration végétale de l’air / production de fruits et légumes.

Des Jardins Filtrants® intégrés au bâti traitent les eaux usées de l’immeuble. Ces jardins reconstituent un milieu humide qui accueille toute une faune et une flore qui leur est liée. Véritables paysages aquatiques, ils présentent une alternance de surfaces filtrantes et de bassins.

Des fontaines intégrées aux bassins permettent de créer une ambiance sonore apaisante insistant sur le caractère fortement aquatique des lieux. Dans les étages, ce jardin devient un corridor vert, recréant les conditions d’un milieu de sous-bois humide et favorise la présence d’une faune et d’une flore typique des milieux boisés.

Sur le toit, des potagers urbains se développent, destinés à la culture des fruits et légumes du futur restaurant, en réintroduisant une forme de culture maraîchère dans la ville. Les cultures sur buttes, les serres, les arbres fruitiers et arbustes à petits fruits sont agencés dans l’esprit d’une ferme permaculturelle, afin de créer un véritable écosystème autour du potager bio.

Une serre filtrante, installée en toiture, dans le prolongement du restaurant, permet de purifier l’air de rejet des logements, via un procédé de jardins filtrants air pour des cultures indoor. L’air ainsi purifié dans la serre sera bénéfique pour les besoins de la production du restaurant.

Jardins Filtrants® en plein cœur du bâti permettant de traiter les eaux grises

Des jardins intégrés à l’architecture du bâtiment et à ses cycles de vie

Le projet comporte propose cinq types de jardins, qui se déclinent du RDC aux toitures :

• Un potager pour le restaurant situé sur le toit du Vaisseau ;

• Des potagers conviviaux sur le toit des satellites et dévolus aux habitants de la résidence étudiante ;

• Un jardin intérieur à l’hôtel ;

• Une prairie humide sur le toit du Socle, sous le Vaisseau servant aussi à la dépollution des eaux ;

• Un jardin de détente et de filtration au pied de la résidence.

Une faible emprise au sol du bâti permet de créer des porosités et un espace public de qualité. Décollés du sol, les bâtiments laissent le regard filer vers les bâtiments des parcelles voisines et libèrent leur rez-de-chaussée, autorisant ainsi le développement d’espaces de jardins et même, à la proue Nord de la parcelle, l’offre d’un vaste espace public où s’installeront demain les chaises et les tables d’un café.

Coupe longitudinale Coupe longitudinale
Coupe transversale Coupe transversale

Un projet avant tout pédagogique

Ce projet se veut pédagogique. Il vise à poser les bases d’une réflexion utile à tous.

Dans ses ambitions écologiques, dans sa volonté de voir renaître, en plein Paris la biodiversité qui fut la sienne et qui lui fait défaut, en organisant des espaces de nature maitrisés et d’autres plus sauvages, en peaufinant la gestion des ressources, le recyclages des fluides, il se veut exemplaire.