PARC DES DOCKS DE SAINT-OUEN

Aménagement du parc et gestion des eaux

mission Conception paysagère des zones inondables, gestion hydraulique et traitement des eaux pluviales et des eaux grises par filtres plantés.
maitre d'ouvrage Mairie de Saint-Ouen
maitre d'oeuvre Phytorestore
collaboration Agence TER - Saint-Ouen, France
localisation Saint-Ouen, France
surface 10 ha
calendrier Projet en cours

Description

Dans le cadre de la réalisation d’un parc situé sur les Docks de la ville de Saint Ouen, l’Agence TER a présenté une problématique de traitement d’eaux pluviales pour l’arrosage du parc. 

PHYTORESTORE, entreprise spécialisée dans la dépollution écologique, entend apporter une solution s’inscrivant dans une politique de développement durable. Les orientations en matière de développement durable du projet s’axent principalement sur :

  • le respect du Plan de Prévention des Risques d’Inondations et la prise en compte d’un volume de compensation supplémentaire pour les secteurs urbanisés à proximité du parc ;
  • la gestion alternative des eaux de pluie comme moyen de gestion économe de la ressource en eau ;
  • la création d’espaces diversifiés où foisonnement, richesse végétale et animale seront présents pour promouvoir la biodiversité ;
  • l’usage de matériaux recyclables ;
  • la création de bâtiments basse consommation énergétique et fonctionnant à partir d’énergies renouvelables.

Un réseau de Jardins Filtrants® pour enlever les algues

Le projet prévoit l’aménagement d’un bassin de 13 000 m³ étanche pour la gestion des eaux de ruissellement de pluies décennales générées par le parc et leur réutilisation en arrosage.

Une cascade est prévue pour permettre la recirculation des eaux du bassin et conserver ainsi, toute l’année, une qualité d’eau aux normes pour l’arrosage des pelouses du parc.

Des Jardins Filtrants® sont également prévus pour le traitement complémentaire des eaux pluviales en vue d’une réutilisation pour l’arrosage des jardins partagés.

Le stockage permet ainsi l’arrosage automatique de 32 000 m² (pelouses, jardins partagés, etc.).

Anticiper l'apparition d'algues

L’apparition d’algues est inévitable jusqu’à ce qu’un équilibre soit atteint au sein de l’écosystème. L’action principale recommandée ici est l’enlèvement des algues à la main dès apparition, afin de limiter leur développement. 

Il ne faut pas les laisser mourir dans le fond du bassin car cela relarguerai du phosphore et entrainerai de nouveaux développements au printemps suivant. C’est également pourquoi il est nécessaire de faucarder les végétaux.

De même que pour l’apparition d’algues, la vase est un élément inévitable dans un bassin. Celle-ci peut être remise en suspension par la présence de différents animaux ainsi que par le vent avant de venir se redéposer, par sédimentation, dans le fond du bassin. La vase et les algues peuvent donc recouvrir la crépine. C'est pourquoi il est obligatoire de nettoyer régulièrement cette crépine afin qu’elle ne se retrouve pas bouchée. Une façon de faciliter le nettoyage est de mettre en place quatre tiges aux quatre coins de la crépine, permettant de localiser facilement cette dernière dans le bassin.

Un système de filtration a été installé au niveau de la crépine d’alimentation des pompes afin de limiter l’accumulation d’algues dans le réseau.

Les eaux grises produites par la maison du parc et le restaurant sont également traitées par Jardins Filtrants® Les eaux grises produites par la maison du parc et le restaurant sont également traitées par Jardins Filtrants®