Eaux de Paris - Réservoir de Charonne

Valorisation des eaux non-potables de Paris

mission Tester un procédé paysager basé sur un écosystème vivant et réservoir de biodiversité, qui permettra de traiter et valoriser les eaux non potable de Paris et de les rendre compatible aux usages : baignade et/ou irrigation dans le cas de projet d’agriculture
maitre d'ouvrage -
maitre d'oeuvre -
collaboration Urban Lab by Paris & Co.
localisation Toit du réservoir d’eau non-potable de Charonne - Paris 20ème
surface -
calendrier Projet en cours

L'appel à expérimentation "adaptation au changement climatique"

En 2016, la Ville de Paris et Paris&Co lancent un appel à expérimentations de solutions innovantes pour anticiper et relever le défi de l'adaptation au changement climatique. Cet appel à expérimentations est en partenariat avec l'ADEME, l'Agence Parisienne du Climat, Eau de Paris et le réseau 100 Resilient Cities. 

Mené par Paris&Co, cet appel a pour but de faire émerger des projets innovants, capables d'apporter des réponses concrètes, autour des quatre thématiques suivantes de l'adaptation au changement climatique :
- le rafraichissement de la ville,
- l'économie des ressources en eau
- le renforcement du lien social
- la modularité des espaces et des modes de vie.

Phytorestore fait parti des 11 lauréats de ce programme en 2017 avec son projet innovant de valorisation d’un gisement d’eau non potables via le recours à un dispositif de traitement reposant sur le végétal (alternative aux produits chimiques).

L'objectif de l'expérimentation

La phase pilote a pour but de modéliser le fonctionnement des Jardins Filtrants® et de tester différents paramètres influençant leur fonctionnement.

L’expérimentation menée doit permettre de mesurer la qualité de l’eau après traitement par le prototype. Les paramètres analysés seront mis au regard d’une qualité d’eau pour un usage d’eau de baignade et pour un usage d’irrigation en agriculture urbaine (irrigation de cultures maraîchères, fruitières et légumières non transformées par traitement thermique).

Les éléments étudiés sont la croissance des plantes, la présence de mauvaises herbes, l’état du substrat, la maintenance des végétaux par mesures directes, analyses physico-chimiques et microbiologiques.

Schéma du pilote

Photo des pilotes

Pilote 1 avec iris et phragmites - Pilote 2 avec iris et miscanthus Pilote 1 avec iris et phragmites - Pilote 2 avec iris et miscanthus

Croissance des plantes du pilote 1

Résultats

Des résultats prometteurs pour le volet d’étude sur l’adaptation et les observations végétales avec :

  • Un très bon développement des différentes espèces de plantes, pour les deux associations
  • Une surface foliaire dense et importante
  • Système racinaire bien implanté, apparition de nouveaux rhizomes
  • Réservoir de biodiversité

Le déroulé de l’expérimentation a été fortement impacté par des facteurs externes imprévisibles (incendie, vague de froid), permettant de conclure en une efficacité non évaluée à ce stade, une faisabilité relativement forte et une durabilité à fort potentiel.