phytorestore_jardins_filtrants_01.jpgphytorestore_jardins_filtrants_02.jpgphytorestore_jardins_filtrants_03.jpgphytorestore_jardins_filtrants_04.jpg
ZAC Neuville Université

Dans le cadre de l’aménagement de la ZAC de Neuville-Université, un système de gestion des eaux pluviales écologique par Jardins Filtrants® a été conçu pour collecter et traiter les eaux pluviales le long du mail Gay Lussac. Après acheminement de part et d’autre du mail par le biais de noues, les eaux Thumbnail imagesont ensuite traitées et infiltrées dans des zones humides paysagers réalisées dans un espace boisé classé grâce à des noues, un filtre de piégeage des eaux pluviales de voirie, des bassins plantés et une zone boisée d’infiltration.

Un des grands enjeux paysagers de cet aménagement d'espace public est de concilier les contraintes des espaces publics urbains typiques des centres villes très urbanisés (création de grands trottoirs, mise en place d'espaces publics polyvalents avec des bancs, des lampadaires) et l'aspect rustique de fossés d'eaux pluviales à ciel ouvert qui ne correspond pas justement au paysage totalement minéral des villes.

Le parti pris d'aménagement paysager pour concilier tous les enjeux contradictoires du projet pour mettre en place une gestion alternative des eaux pluviales a proposé d'utiliser les ouvrages de gestion des eaux pluviales pour aider à renforcer les limites entre espaces publics et espaces privés. Les fossés de collecte sont aussi d'abord positionnés en pieds d'immeubles pour accentuer la séparation entre constructions privées et trottoirs des espaces publics. Les zones de traitement des eaux pluviales collectées sont toutes situées à proximité des espaces boisés classés pour renforcer la frontière entre "zones naturelles" et zones urbaines. L'espace boisé classé est l'occasion de mettre en place des fossés d'infiltration aux pieds arbres. Ces fossés sont volontairement très géométriques et sous forme d'une "cicatrice paysagère" pour affirmer et relever leur rôle écologique. Ils constituent un réseau "sur-affirmé" paysagèrement pour montrer aussi qu'il s'agit d'aménagements volontaires.

ZAC Neuville Université

Dans le cadre de l’aménagement de la ZAC de Neuville-Université, un système de gestion des eaux pluviales écologique par Jardins Filtrants® a été conçu pour collecter et traiter les eaux pluviales le long du mail Gay Lussac. Après acheminement de part et d’autre du mail par le biais de noues, les eaux Thumbnail imagesont ensuite traitées et infiltrées dans des zones humides paysagers réalisées dans un espace boisé classé grâce à des noues, un filtre de piégeage des eaux pluviales de voirie, des bassins plantés et une zone boisée d’infiltration.

Un des grands enjeux paysagers de cet aménagement d'espace public est de concilier les contraintes des espaces publics urbains typiques des centres villes très urbanisés (création de grands trottoirs, mise en place d'espaces publics polyvalents avec des bancs, des lampadaires) et l'aspect rustique de fossés d'eaux pluviales à ciel ouvert qui ne correspond pas justement au paysage totalement minéral des villes.

Le parti pris d'aménagement paysager pour concilier tous les enjeux contradictoires du projet pour mettre en place une gestion alternative des eaux pluviales a proposé d'utiliser les ouvrages de gestion des eaux pluviales pour aider à renforcer les limites entre espaces publics et espaces privés. Les fossés de collecte sont aussi d'abord positionnés en pieds d'immeubles pour accentuer la séparation entre constructions privées et trottoirs des espaces publics. Les zones de traitement des eaux pluviales collectées sont toutes situées à proximité des espaces boisés classés pour renforcer la frontière entre "zones naturelles" et zones urbaines. L'espace boisé classé est l'occasion de mettre en place des fossés d'infiltration aux pieds arbres. Ces fossés sont volontairement très géométriques et sous forme d'une "cicatrice paysagère" pour affirmer et relever leur rôle écologique. Ils constituent un réseau "sur-affirmé" paysagèrement pour montrer aussi qu'il s'agit d'aménagements volontaires.

ZAC Neuville Université

Dans le cadre de l’aménagement de la ZAC de Neuville-Université, un système de gestion des eaux pluviales écologique par Jardins Filtrants® a été conçu pour collecter et traiter les eaux pluviales le long du mail Gay Lussac. Après acheminement de part et d’autre du mail par le biais de noues, les eaux Thumbnail imagesont ensuite traitées et infiltrées dans des zones humides paysagers réalisées dans un espace boisé classé grâce à des noues, un filtre de piégeage des eaux pluviales de voirie, des bassins plantés et une zone boisée d’infiltration.

Un des grands enjeux paysagers de cet aménagement d'espace public est de concilier les contraintes des espaces publics urbains typiques des centres villes très urbanisés (création de grands trottoirs, mise en place d'espaces publics polyvalents avec des bancs, des lampadaires) et l'aspect rustique de fossés d'eaux pluviales à ciel ouvert qui ne correspond pas justement au paysage totalement minéral des villes.

Le parti pris d'aménagement paysager pour concilier tous les enjeux contradictoires du projet pour mettre en place une gestion alternative des eaux pluviales a proposé d'utiliser les ouvrages de gestion des eaux pluviales pour aider à renforcer les limites entre espaces publics et espaces privés. Les fossés de collecte sont aussi d'abord positionnés en pieds d'immeubles pour accentuer la séparation entre constructions privées et trottoirs des espaces publics. Les zones de traitement des eaux pluviales collectées sont toutes situées à proximité des espaces boisés classés pour renforcer la frontière entre "zones naturelles" et zones urbaines. L'espace boisé classé est l'occasion de mettre en place des fossés d'infiltration aux pieds arbres. Ces fossés sont volontairement très géométriques et sous forme d'une "cicatrice paysagère" pour affirmer et relever leur rôle écologique. Ils constituent un réseau "sur-affirmé" paysagèrement pour montrer aussi qu'il s'agit d'aménagements volontaires.

Nouveau prix décerné à Phytorestore

le . Publié dans Actualités

Le 10 avril dernier, Green Building Solutions a décerné un nouveau prix à Phytorestore pour la solution pédagogique employée dans le Grand Parc de Saint Ouen.